C - La privation d’oxygène

Débat - 13 novembre 2011, par Emmanuel-Juste DUITS

Une hypothèse abandonnée

Descriptif de l’hypothèse

On a songé à l’effet des produits anesthésiques ou à celui de la privation d’oxygène - anoxie (notamment pour les nombreux cas où la respiration est modifiée, arrêtée assez longtemps).

Objection 1

Mais cette dernière se caractérise par un sentiment de confusion et de désorientation : l’individu ne sait plus où il est, il ressent une peur intense comme un animal pris au piège. Or, les expérienceurs de NDE ont des impressions incompatibles avec cette hypothèse, un sentiment de paix et de sécurité, une cohérence mentale qui ne peut pas correspondre aux effets de l’anoxie.

Objection 2

D’ailleurs, les études récentes montrent que la privation d’oxygène n’est pas un facteur déclenchant de la NDE (voir Van Lommel et Parnia). Les scientifiques n’ont pas pu mettre évidence de corrélation significative entre la survenue d’une NDE et l’anoxie.

Répondre à cet article