Faut-il instituer un service civique obligatoire ?

Alors qu’à la veille de l’élection présidentielle 2007 une belle unanimité a saisi l’ensemble de la classe politique, il semble utile de revenir sur les prémices du projet de service civique obligatoire, d’ouvrir le débat sur les points litigieux et de poser la question du contenu de ce service et de ses modalités.

Faut-il instituer un service civique obligatoire ?

Au premier abord, la formulation de la question semble ne renvoyer qu’au caractère "obligatoire". En effet, si on l’ampute du mot obligatoire, celle-ci devient sans objet. Elle ne se pose plus, puisqu’un certain nombre de formules de service civil volontaire existent, créées au moment de la suppression du service militaire ou plus récemment à la suite des émeutes des banlieues en 2005.

Mais il ne faut pas se cacher derrière les mots. Ce projet de service civique obligatoire est porteur, par son universalité, d’un sens symbolique fort que n’a pas le volontariat. Mais la réussite d’un tel projet exige la mobilisation de moyens humains et financiers importants. Il y a donc lieu de s’interroger sur l’opportunité de s’engager dans un projet de cette ampleur.

Nous vous proposons d’en clarifier les objectifs et d’examiner comment les différentes modalités envisagées y répondent.

DébatS

BiblioS

DocumentS