Quelles explications pour les Expériences aux frontières de la mort (NDE) ?

Les NDE (Near Death Experiences, expériences aux frontières de la mort) constituent un phénomène au carrefour des sciences et de la philosophie.
Nous proposons d’ouvrir publiquement un débat sur les principales hypothèses pour rendre compte de la NDE. Il s’agit de confronter leurs arguments et de voir si ce phénomène est déjà "soluble" dans la science, ou s’il ouvre des perspectives inédites - voir bouleversantes - sur la nature de l’esprit humain.

Pour celles et ceux qui voudraient connaître la description des NDE et l’état des lieux autour de ce problème : Présentation du débat

Il existe plusieurs hypothèses explicatives aux NDE. Nous proposons de les présenter et les discuter, en partant des plus simples pour nous acheminer vers les plus complexes - ou plus discutables.

Hypothèses naturalistes

Pour les partisans de ces hypothèses, les NDE se réduisent à une réaction psychologique ou à un artefact cérébral.

A - Phénomène psychologique
Exemples : rêve très intense, hallucination subjective, dépersonnalisation (modèle de Noyes)
- Vision archétypale
- Hallucinations

B - Mémoire subliminale
Recréation après-coup de faux souvenirs, à partir de bribes d’informations

C - Phénomène neurophysiologique
- Anoxie (privation d’oxygène)
- Endorphines (kétamines)
- Stimulation du néo-cortex

D - Modèle de Susan Blackmore

Hypothèse surnaturaliste

Pour les partisans de cette hypothèse, les NDE révèlent une forme de transcendance ; elles montrent qu’il existe « quelque chose » en l’homme (point de conscience, âme, etc.) qui peut échapper aux limites spatio-temporelles et s’émanciper du cerveau.
Deux principaux types d’arguments en faveur de cette option :
- Les OBE (sorties hors du corps)
- Les NDE d’aveugles

DébatS

  • Les NDE d’aveugles et de mal-voyants
  • Les "sorties hors du corps"
  • D - La reconstruction d’un modèle de réalité
  • C - La privation d’oxygène
  • C - Lobe temporal et sérotonine