La Turquie est-elle réellement laïque ?

Débat - 22 octobre 2004, par Emmanuel-Juste DUITS


Débat : participez au forum situé au bas de cette page "Répondre à cet article". Si votre contribution apporte de nouveaux éléments ou vient contredire un point de la synthèse provisoire qui suit, le facilitateur de cet hyperdébat l'intégrera très prochainement. Indiquez toujours la source de vos informations.

Pour que la Turquie rejoigne l’Europe, il faut qu’elle ait une approche laïque et ne pratique pas de discrimination grave à l’égard de telle ou telle minorité.

Il est important de savoir si :
- les femmes ont une situation relativement comparable à celle des autres européennes, ou qui s’en rapprochera rapidement ;
- les chrétiens et les juifs disposent réellement des prérogatives de citoyens normaux ;
- les athées peuvent s’exprimer et les gens changer de religion ;
- quelle est la situation des kurdes ;
- les homosexuel(le)s sont "tolérés" ou opprimés...

Le Parti actuellement au pouvoir est considéré par les uns comme similaire à nos Partis démocrates-chrétien ; les autres croient qu’il s’agit d’un Parti ayant gardé des traits "islamistes", qui tenterait de réislamiser la société turque (cf. le débat sur l’adultère). Qu’en est-il vraiment ?

Il existe en Turquie une minorité musulmane importante, les Halévys, imprégnée par les courants plus spiritualistes et soufis de l’islam. Les quelques reportages sur cette forte minorité la montrent comme progressiste, tolérante. Qu’en est-il ? Quelles sont ses relations avec l’islam majoritaire ?

Enfin, toutes ces questions doivent être vues dans leur évolution. La Turquie est en mutation ; son adhésion à l’ UE peut faire pencher la balance.

Le débat n’a pas encore commencé : absence de synthèse.

15 Messages

  • > Bienvenue dans le débat ! Le 25 octobre 2004 à 07:59 , par Emmanuel J. Duits

    Ce forum est modéré a priori. Tous les messages conformes à l’éthique de l’hyperdébat seront conservés.
    Pour la clarté du débat, nous vous demandons de suivre ces quelques règles élémentaires :
    - Messages courts.
    - Un sujet par message
    - Uniquement des messages relatifs au débat auquel ce forum est attaché
    - Remplacez le titre par défaut par un titre qui résume en quelques mots la teneur de votre message
    - N’utilisez "Répondre à ce message" que si vous répondez à quelqu’un. Utilisez de préférence "Répondre à cet article".
    Enfin, n’oubliez pas que pour tordre le cou à des idées il n’est jamais nécessaire de faire subir le même traitement à celui qui les a émises !

    • > Bienvenue dans le débat ! Le 16 août 2006 à 16:36

      La question de l’intégration de la Turquie au sein de l’Union Européenne est importante pour moi car je suis homosexuel et que mon mari est d’origine arménienne.
      Alors bien sûr je ne peux accepter qu’un pays négationiste et homophobe puisse être membre de l’UE. Pour autant si la Turquie reconnait le génocide et qu’elle adopte des lois anti-discriminatoires comme les autres pays candidats je ne vois pas pourquoi il faudrait l’exclure.
      Il faut imposer dans le débat le respect des droits humains mais l’identité culturelle musulmane de la Turquie ne devrait pas être un motif d’exclusion. Malheureusement trop d’arguments racistes viennent s’opposer aux turcs alors qu’il y a des mesures réellement importantes qui doivent être adoptées.

      J’ajouterai que j’aimerai que les mêmes qui condamnent la Turquie pas assez laique et trop intolérante condamne avec la même vigueur la Pologne pour son intégrisme catholique et qui est quand même membre de l’Union.

      Thierry

      • NON la Turquie n’est pas vraiment laique. Le 10 octobre 2006 à 01:24 , par akzo

        La Turquie n’est pas réellement laique

        C’est juste qu’un certain islam sunnite y est promu et contrôlé par l’Etat.

        Ce n’est donc pas une séparation :

        - Religion sur les papiers d’identité,
        - enseignement religieux à l’école,
        - sermons des imams préparés par la direction des affaires religieuses qui dépend du gouvernement, - églises transformées en mosquées au nord de Chypre,
        - participation de la Turquie à l’organisation des pays de la conférence islamique où elle fait voter des résolutions au nom de la "solidarité islamique" (quand en même temps elle somme l’Europe de n’être pas un club chrétien),
        - la femme du premier ministre voilée,
        - une loi qui impose que le Patriarche orthodoxe de Constantinople soit citoyen turc, etc

          • > NON la Turquie n’est pas vraiment laique. Le 24 septembre 2007 à 16:06 , par Polu

            Tu nous parles de droit, alors qu’on est ici pour parler de la mentalité turque. Hayrünnisa Gül n’est par ailleurs pas étrangère à l’élection de son mari, le fait qu’elle se voile est donc un sujet qui en dit beaucoup sur l’opinion publique turque.
            De plus, elle est un personnage public, et, de ce fait, ses actions et ses choix peuvent être discutés et même condamnés par tout un chacun. Et vive la liberté de parole !!! Monsieur le censeur, bonsoir !!!

            • > NON la Turquie n’est pas vraiment laique. Le 4 novembre 2007 à 14:12

              c’est un personnage public, mais une femmes avant tout, qui peut profiter de sa liberté de croyance. Ce n’est pas à être contesté (Mitterand, un homme profondément religieux, n’était que contesté sur ces idées politiques, à raison). Attention je pense que la laïcité ne doit pas entraver la liberté de croyances. alors en effet porter le voile (pour la femme du prmeer minisrte) indique une majorité mais ne veut pas nécessaqirement dire représenter une majorité, car elle le fait par intêret, je l’éspere, purement personnel.

  • La Turquie et l’Europe Le 15 avril 2005 à 09:19 , par Sophophile

    Quel que soit le passé, il est incontestable que la majorité des Turcs n’habite pas en Europe, et effectivement de plus ils ont une culture "religieuse" qui n’est ps majoritaire en Europe, alors qu’il représenterait à eux seuls un équivalent de population égal à plusieurs des petits pays européens (ou ne serait-ce que les quatre plus petits fondateurs)

    Donc le débat n’a(vait) pas lieu d’être.

    De toutes façons ce que les Turcs (et le patronat et autres cadres supérieurs européens dans l’autre sens) voient avant tout c’est les avantages économiques et pas les avancées socales et sociétales.

    sun

    • > La Turquie et l’Europe Le 21 avril 2005 à 11:38 , par Incertain

      Hello,

      une des motivations implicite de l’entrée de la Turquie en Europe semble être l’effondrement démographique qui s’annonce.

      Beaucoup de responsables européens semblent penser que la chute des naissances, le vieillissement et le non-remplacement des populations précipitera une récession économique et un problème des retraites insurmontables d’ici peu en Europe...

      Cette interrogation sur la démographie mériterait à elle seule un débat. Car au vu du nombre de chômeurs, et du remplacement par nombre de travailleurs par les machines, on peut se demander si cette "chute démographique" constitue un tel danger. Ou un épouvantail, servant à justifier une immigration importante de travailleurs exploités, et, in fine, la politique de dumping social ?

  • > La Turquie est-elle réellement laïque ? Le 7 février 2006 à 13:02

    Je pense que la turquie n’est pas totalement laique et que plusieurs discriminations existent à l’interieur de celle-ci.son entrée peut aussi posé des problemes de frontIeres car sera le transit des habitants de l’asie qui veulent immigere dans l’UE.

  • > La Turquie est-elle réellement laïque ? Le 6 mai 2006 à 22:36 , par emre

    Salut,
    D`abord, je voudrais vous m`excuser pour mon mauvais français.
    Comme un atheist et homosexuel turc qui vive a Ankara je pense je pourrais vous raconter de la Turquie.
    Etre homosexuel est legal.Je suis ouvert a mon ecole et a maman et beaucoup d`autres personnes aussi.Il y a des marches homos (gay pride march), gay bar et les magazines pour les homosexuel.Par contre, les transvestites sonr torturé(e)s par la police et par les fachistes.Il est tres commun d`insulter les homosexuels et si tu es un homosexuel ouvert tu ne peux pas aller aux militaires.La bonne chose et la mouvement en Turquie est progressive.
    Etre atheist n`est pas une chose tres dangereuse mais c`est pour sur que tu ne peux pas etre politicien si tu dis que tu es un atheist.Tu peux changer religion mais les gens trouvent ça bizarre.
    Les filles vont a l`ecole avec les garçons.Mais a l`est a quelque place il ne laissent pas les filles vont a l`ecole.A mon universite le demi des étudiants sont femmes.A parliament 5% des gens sont femmes.Les femmes ne doivent pas s`apporter l`écharpes et seulement une minorité des femmes s`aportent les écharpes.Quand meme les femmes sont interdit de travailler aux états et aller aux universités avec une écharpe.
    LEs turcs ne sont pas si religieux.Les rituels d`islam sont faits rarement.Les turc sont tres militaristes, patriotic, heterosexist et patriachal.
    Cİao

  • > La Turquie est-elle réellement laïque ? Le 16 mars 2007 à 11:44 , par JCV

    Soyons lucides et h o n n ê t e s !!

    La Turquie d’aujourdhui n’est plus laïque.

    Il faut absolument qu’elle respecte toutes les religions, et cesse de discriminer sur des bases religieuses l’accès à la fonction publique et à toutes les responsabilités dans le pays. Ce n’est qu’à ce prix qu’elle regagnera l’estime et le respect des autres européens.