Hyperdebat et journalisme

18 juin 2003, par Eric LOMBARD

Certains concepts développés par hyperdebat.net pourraient contribuer à l’avènement d’un journalisme continu dont la qualité serait améliorée grâce aux connaissances et au sens critique des lecteurs.

Les journalistes n’ont pas encore pris la mesure des nouvelles possibilités offertes par Internet. Tous les journaux, ou presque, ont ouvert un site web, mais aucun n’utilise vraiment les synergies entre les 2 media.

Quelles synergies ? J’en vois au moins 2, qui se rejoignent d’une certaine manière :

1. Utilisation du potentiel immense de connaissance et de sens critique des lecteurs
On trouve certes un forum, très riche, sur le site du Monde, mais il n’est pas ou peu exploité. Il reste un monde à part du journal. On pourrait pourtant imaginer de multiples ouvertures : pour les lecteurs de la version papier, aperçu des forums par la publication d’échos ou de synthèses des débats ; pour les internautes, possibilité de réagir aux articles ou opinions parus dans le journal dans un forum spécifique attaché à chaque article (Illustration de ce concept)

2. Journalisme en continu
Internet permet de faire évoluer un article.
- Soit un article écrit à l’origine pour la version papier est mis sur le web et continue d’y évoluer au gré de l’actualité ou des réactions des lecteurs (ou d’autres journalistes)
- Soit un article débute sa carrière sur le web, évolue et n’est publié dans la version papier que lorsqu’il est jugé mûr.

La qualité des journaux pourrait ainsi s’améliorer en mettant les journalistes sous la pression de leurs lecteurs par l’entremise d’Internet, soit par la critique et l’émulation, soit par l’élaboration conjointe de contenus.

Vos commentaires

  • Le 20 mars 2005 à 19:02, par eric brucker En réponse à : > Hyperdebat et journalisme

    L’idée développée est excellente mais sa mise en oeuvre pose bien des problèmes pratiques :
    - qui serait l’intégrateur-quel serait son statut-sa rémunération-par qui ?
    - le journaliste pourrait-il encore prétendre à un droit d’auteur ? sur quelles bases ?
    - et les contributeurs ?

    Conclusion : dès que l’on rentre dans le "commercial" les pbs sont complexes..
    et si l’on reste dans le bénévolat gratuit...il faut des mécènes....très désinteressés/contenus !

  • Le 22 mars 2005 à 20:57, par Eric LOMBARD En réponse à : Mise ne oeuvre

    Pour moi, l’intégrateur c’est le journaliste auteur de la version initiale de l’article. Il est donc rémunéré par son journal.

    Pour ce qui est des droits d’auteur, je ne vois pas en quoi les infos recueillies par l’intermédiaire de forums de lecteurs auraient un statut différent de celles recueillies par interviews lors de la préparation de l’article initial.
    Si toutefois la rémunération des interviews (qui relève actuellement du cas isolé) se généralisait, alors il faudrait aussi envisager une rémunération des lecteurs, mais cela ne me semble pas être de mise, tout au moins en France.

    Actuellement, c’est plutôt l’inverse, certains lecteurs seraient prêts à payer pour être publiés dans le courrier des lecteurs ou pour voir leurs infos ou opinions reprises dans des articles.

    Il faudrait toutefois indiquer clairement que les lecteurs renoncent implicitement à tout droit d’auteur, tout en leur laissant le choix de l’anonymat ou non.

  • Le 23 mars 2005 à 00:01, par Philippe Bourlitio En réponse à : > Hyperdebat et journalisme

    "l’intégrateur c’est le journaliste auteur de la version initiale de l’article"

    Comment intégrer cette prestation dans un contrat de travail ? Pour un journaliste permanent, ça me paraît faisable. Mais ça me paraît difficile à gérer avec les pigistes.

    De ce fait, je ne vois pas cette nouvelle forme de journalisme remplacer de sitôt les méthodes de travail actuelles des rédactions. Dans un premier temps, elle pourrait en revanche être développée en parallèle, permettant un travail permanent sur quelques dossiers en constante évolution. C’est déjà un beau projet, non ?

    Mais je crois qu’on n’aura, pendant quelques mois ou même quelques années encore, guère plus qu’une juxtaposition article (du journaliste) / commentaires (des lecteurs), sans retro-action.

  • Le 24 mars 2005 à 08:58, par eric brucker En réponse à : > Hyperdebat et journalisme

    bien d’accord mais "ce travail permanent...."
    necessite un logiciel ad hoc plus performant et plus "fun" que ce site qui est pourtant déjà une nette avancée.

    Ainsi :
    nos contrib se juxtaposent comme ce que tu dis dans ton dernier paragraphe
    (ce que je ne peux pas écrire à la suite...)

    je ne peux pas non plus "copier-coller" ce que j’ai mis entre ""
    ...

    donc pour faire du journalisme"pilote" sur internet il faut des moyens ...
    donc contacter déjà certains journaux "en ligne ? "

  • Le 24 mars 2005 à 11:52, par ? En réponse à : > Hyperdebat et journalisme

    Pour mettre en place l’interface adéquate, ce ne sont pas les webmasters qui manquent.

  • Le 27 mars 2005 à 23:05, par ? En réponse à : > Hyperdebat et journalisme

    Il me semble qu’il faut bien plus qu’un simple webmaster !
    Mais comme je n’ai pas la solution, je reconnais volontiers que mes propos sont ceux d’un vieux "yaka" qui ne fait guère progresser le schlimblick ! )